Project Description

Après deux premières années de Recherche & Développement consacrées à l’étude de la causalité entre régulation et business model au sein du système bancaire, il émerge des travaux menés par le LAB Vertuo un paradoxe majeur de la situation post- crise. Le dispositif réglementaire actuel, censé protéger le consommateur ainsi que la stabilité financière internationale, met les institutions face à la nécessité de repenser leur Business Model dans leur intégralité et donc d’une certaine manière contribue à les mettre en danger.

Cette refonte se traduit par une profonde modernisation des infrastructures permettant de mieux adresser la problématique prudentielle. Avec en arrière-plan une supervision toujours plus intrusive, la flexibilité est devenue la norme, aussi bien d’un point de vue organisationnel dans la définition des rôles que dans la façon de concevoir et imbriquer les outillages bancaires et plus globalement le système d’information. Des applications de tout type (FO to BO, Risk, référentiel, datawarehouse, reporting, plateformes clients, …) amenés à davantage communiquer entre elles, à mieux communiquer entre elles.

Cette logique amène à concevoir la banque comme un ensemble de plates-formes répondant à l’ensemble des besoins des clients, des collaborateurs et des autorités réglementaires. Mise en perspective de l’arrivée ces dernières années de nouveaux challengers financiers qui s’appuient sur une approche technologique de la finance, cette nouvelle organisation bancaire qui permet de contourner la difficulté initiale, une sorte de regulation cliff, entraîne une forme de clivages entre les acteurs : d’un côté des providers de données, de l’autre des providers de service.

Ce nouveau séminaire du LAB Vertuo, en partenariat avec la House of Finance de l’Université Paris Dauphine, a permis de délimiter les contours des travaux de recherche qui seront menés tout au long du trimestre. Pour en savoir plus, restez connectés.

RETOUR