Project Description

Au cœur de la tourmente règlementaire bancaire, les normes IFRS dépassent les clivages institutionnels pour adresser des problématiques qui changent à nouveau la donne dans l’écosystème financier. Les banques, encore sous le choc de la mise en place d’IFRS 9, qui a poussé les institutions dans leurs derniers retranchements, doivent s’adapter à nouveau pour accueillir demain IFR 15, IFRS 16 et IFRS 17.

Hier soir, nos consultants se sont réunis autour d’une soirée métier qui a permis d’échanger entre experts, de désacraliser les normes IFRS, de dégager les nouveaux axes de la gestion des risques de demain, et d’anticiper les problématiques auxquelles les institutions bancaires seront confrontées :

  • IFRS 15, dont la mise en place rapproche les activités comptables et juridiques pour une redéfinition de l’évaluation du chiffre d’affaire, donnée critique sur le plan du reporting réglementaire comme pour la définition de la performance financière d’une entreprise
  • IFRS 16, ou la revue des contrats de location qui impacte la manière dont les banques font affaire avec leurs clients, car la norme s’étend aux emprunteurs, qui peuvent avoir des engagements importants en matière de location opérationnelle.
  • IFRS 17, ou la nouvelle norme comptable des assureurs, dont le but est de rendre cohérent l’évaluation des actifs et passifs des opérations d’assurance et modifie sensiblement la présentation et l’évaluation du bilan et du compte de résultat

Un échange productif et placé sous le signe de la convivialité, dans l’objectif d’identifier les futurs besoins de nos partenaires et les accompagner au mieux dans une mise en place de ces nouvelles normes qui présentent toujours des challenges, mais également des opportunités.

RETOUR